Airbnb: Mon bilan pour l’année 2017, et quelques erreurs à éviter!

Aujourd’hui j’ai reçu une dizaine de voyageurs  avec Airbnb, essentiellement sur octobre 2017.

Voici un bilan de cette première expérience et quelques erreurs à éviter:

airbnb symbole
airbnb symbole

1/NE SUIVEZ PAS LES CONSEILS DE PRIX AIRBNB

Un algorithme d’Airbnb vous recommande des prix soi-disant “optimaux” en fonction de la demande et des caractéristiques de votre logement.

Dans mon cas, le prix recommandé était de 35€ la nuit pour un 53m2 dans le 18ème arrondissement de Paris. Autant dire qu’ils me demandaient de brader mon appartement!

Même si je n’ai pas suivi leurs conseils, ils m’ont clairement influencée à la baisse, d’autant que mon quartier n’a pas une très bonne image auprès des touristes.

Ainsi j’ai démarré avec un tarif de 50€ la nuit. Tout ça pour me rendre compte que certains propriétaires n’hésitaient pas à louer leur 40m2 pour 100€ la nuit, soit plus du double, dans un quartier adjacent au mien, même si mieux coté (il s’agit du quartier Jules Joffrin dans le 18e arrondissement de Paris).

Recommandation:

Faites une étude de marché des tarifs de votre quartier à partir de la plateforme Airbnb.

Commencez par des prix bas pour obtenir rapidement des réservations et de bons commentaires, mais ensuite  n’hésitez pas  à augmenter vos prix progressivement.

Rencontrez d’autres hôtes et renseignez-vous sur leurs tarifs.

2/NE VOUS CANTONNEZ PAS A AIRBNB ET A LA LOCATION SAISONNIERE! EXPLOREZ D’AUTRES PISTES POUR TROUVER CELLE QUI VOUS CONVIENT LE MIEUX

 

Au bout de 2 mois de location saisonnière, je me suis rendu compte que cette activité était extrêmement chronophage; je ne comptais pas mes heures de ménage, lessive, rangement… tout ça pour des revenus faibles (50€ la nuit) par rapport à d’autres quartiers parisiens, d’autant plus que j’acceptais les séjours d’une seule nuit.

 

J’ai donc envisagé d’autres formules, et  notamment:

 

La location longue durée

Annonces postées sur le boncoin

https://www.leboncoin.fr/

 

et sur particulier à particulier

https://www.pap.fr/

 

La location d’espaces de coworking

Annonce postée sur le site “Officeriders”:

https://www.officeriders.com/fr

Ce site vous permet de louer votre appartement comme espace de travail ou salle de réunion à des particuliers et à des entreprises. Les tarifs à la journée  peuvent alors être beaucoup plus élevés que les prix à la nuit proposés par Airbnb.

 

A noter que suite à ces recherches j’ai été contactée par 2 chaines de télévision, France 2 et canal +,  pour des tournages d’émission; même si cela n’a pas débouché, mes pièces n’étant pas assez grandes pour accueillir des équipes de tournage, cela ouvre des perspectives!

 

J’ai finalement opté pour la location longue durée, car je pouvais louer au même prix qu’avec Airbnb  (1500€ par mois, soit 50€ par nuit), sans la charge de travail et les aléas du taux d’occupation de la location saisonnière!

 

3/VALIDEZ VOTRE SCHEMA FISCAL

 

Je n’ai pas fait de calcul prévisionnel d’impôt, estimant que mes revenus seraient trop faibles pour générer un impôt significatif.
J’ai accueilli une dizaine de voyageurs sur l’année 2017.

Or le revenu issu de ma 10 ème location m’a fait passer au-dessus du seuil d’imposition de 760€ (régime simplifié Micro-BIC), générant ainsi un impôt supplémentaire de 200€ (impôt + prélèvements sociaux). Cette 10ème location n’a donc servi en gros qu’à générer de l’impôt et à le payer…Même si j’ai beaucoup de plaisir à recevoir mes voyageurs, je le fais aussi pour générer des revenus, et ne souhaite pas travailler pour rien !

 

Recommandation:

Faites une estimation de vos revenus et de votre impôt sur l’année, et validez votre schéma fiscal

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *