Apprenti blogueur

Je viens de visionner le témoignage d’un ami, qui parle de l’approche compétitive, qui consiste à se comparer aux autres, et comment cette approche peut être bénéfique, ou nuisible.

Bénéfique quand elle nous inspire à nous dépasser, quand elle nous stimule ou nous donne de nouvelles idées.
Nuisible quand on se compare de manière défavorable, et qu’on se sent sans valeur à côté de l’autre.

A quoi bon, tout a déjà été dit, d’autres le disent déjà bien mieux que nous.
A quoi bon agir ?

Du coup on arrête de passer à l’action. C’est l’ego qui nous incite à nous dévaloriser par rapport aux autres, et à rester coincé là ou nous sommes; il veut nous empêcher de passer à l’action et de prendre des risques, pour nous maintenir en sécurité, dans notre zone de confort donc.
Voici la vidéo (en anglais):

https://urlz.fr/bvwa

Une vidéo intéressante… Effectivement quand on démarre dans un domaine on se sent très imparfait, surtout quand il s’agit d’apprendre à s’exprimer et de s’exposer face aux autres.

Il y a déjà des millions de blogs, de chaines youtube, de livres et d’experts en tous genres…
Il y des millions d’individus, super brillants et novateurs, qui n’arrêtent pas de parler, de faire des conférences, écrire, coacher etc… Ces individus sont des géants et très souvent des personnages inspirants.

Moi qui fais mes premiers pas, je me sens minuscule face à ces gens.

Je fais mes premiers pas dans différents domaines, relations, expression de soi, se connecter à l’abondance de l’univers, spiritualité etc…Je ne suis pas totalement débutante parfois mais je me considère au début du chemin.
Je n’ai pas d’idées révolutionnaires, ou alors je vais les chercher chez les autres.

Je veux partager mes premiers pas, mes efforts et mes progrès, même s’il y aura probablement plus de chutes que de pas de géants. C’est le jeu.

En ce moment, d’ailleurs, j’ai plus de plaisir à regarder les vidéos d’amis qui débutent, « d’apprentis blogueurs » comme moi (ou « youtubeurs »), que ceux de mes auteurs préférés et gourous habituels.

Parce que je suis souvent admirative face à une idée originale qu’ils ont trouvée et développée.

J’ai remarqué aussi que je suis profondément touchée par ce qu’ils écrivent ou expriment.

ça n’est pas toujours le cas quand je lis un article d’un de mes « gourous » habituels. Même si ces articles sont transformateurs, et qu’ils visent à aider et à fournir des solutions, ils ont été travaillés, polis, lissés par des années d’expérience, il y a une maîtrise de la communication. Ils n’ont plus la même touche personnelle et vulnérabilité. Leur message est peut-être plus efficace mais aussi plus impersonnel.

Ces « amis qui débutent » partagent de manière personnelle, et vulnérable.

J’ai l’impression de rencontrer une singularité, quelque chose de fragile et d’extrêmement raffiné.

Je me sens reliée, et moins seule sur mon chemin d’apprentissage. 🙂

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.