L’art de l’attention

Traduction LIbrE de Leo Babauta:

Quand vous donnez votre attention minutieuse à une tâche, ou bien à une personne, une action, un moment… vous lui donnez ce que vous avez  dans l’instant: votre concentration, votre amour. Votre dévouement.

Imaginez  par exemple que vous buvez  une tasse de thé. Vous donnez toute votre attention à cette tasse de thé. Vous la savourez. Vous goutez ce  thé, vous vous pénétrez de ses qualités. Vous n’êtes pas en train de regarder la télévision ni de lire un livre ; vous êtes totalement concentré sur cette tasse de thé, comme si elle représentait l’univers entier.

Maintenant, imaginez la même chose avec un email. Imaginez-vous à votre bureau, avec papier et crayon, en train d’écrire une lettre pleine d’amour. Tout email peut être écrit avec cette dévotion.

Imaginez cela pour n’importe quel travail d’écriture. N’importe quelle lecture, en ligne ou hors ligne. N’importe quelle vidéo : en plein écran ; pleine attention ; pleine présence.

Imaginez  encore la même chose avec toute personne à qui vous parlez ; vous n’êtes pas en train de penser à votre  prochaine réplique, vous ne vérifiez pas vos messages, vous êtes simplement en train de l’écouter, présent,  le cœur ouvert.

Comment ça serait ? N’est-ce pas comme ça qu’on vit chaque instant?  Qu’on se consacre à son métier ? Que l’on aime le monde et toute personne qui croise notre chemin ?

La pratique

N’essayez pas d’etre parfait, mais de pratiquer.

Essayer de traiter chaque tâche comme un évènement à part entière. Ne la voyez pas confusément, perdue au milieu d’autres tâches.

Si vous ouvrez un nouvel onglet sur internet, c’est une action à part entière.

Si vous parlez à quelqu’un, c’est un évènement distinct, différent de  ce que vous étiez en train de faire auparavant.

Pour chaque évènement, demandez-vous comment vous pouvez faire pour lui donner totalement votre attention. Faut-il que vous fermiez les autres  onglets ?  Vous mettre en  mode « plein écran » si vous êtes en train d’écrire ? Fermer d’autres applications ? Couper votre téléphone ? Ecrire dans un cahier ? Ou tout simplement vous tournez vers la personne à qui vous êtes en train de parler ?

Portez à la tâche, à la personne ou à l’instant votre attention minutieuse. Observez ce qui se passe en vous. Voyez si vous pouvez encore améliorer votre attention.

Laissez de côté vos préoccupations relatives, oubliez le passé et le futur, et si possible tournez-vous encore plus vers ce que vous êtes en train de faire.

Ouvrez votre cœur à la personne ou la scène qui vous font face.

Voyez cette action ou cette conversation comme un moment sacré.

C’est aussi simple que ça et pourtant on l’oublie facilement. Nous repartons dans nos vieilles habitudes et c’est ok. Ne vous jugez pas pour ça, mais revenez à cette pratique encore et encore.

Donnez toute votre attention et soyez heureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.