4 pratiques de pleine conscience, pour nous, maintenant

Leo Babauta:

Au cœur du chaos, que pouvons-nous faire pour prendre soin de nous-mêmes?

Voici quelques pratiques de pleine conscience qui peuvent vous être utiles:

 

1.Respirez profondément dans votre ventre.

C’est de là qu’il faut partir, peu importe où vous êtes et ce que vous en train de faire.

Nous sommes trop souvent prisonniers de notre tête, et de nos pensées, qui ne nous aident pas beaucoup la plupart du temps.

Pour sortir de votre tête et rentrer dans vous corps, respirez profondément dans votre ventre, plusieurs fois, 30 à 60 secondes si vous avez le temps. Cela va vous apaiser, et vous aider à être présent, dans votre corps, et à votre environnement.

 

2.Notez les émotions que vous ressentez dans votre corps.

Donnez-vous de la compassion.

Prenez conscience de vos sensations.  Notez l’anxiété/la peur et l’agitation que vous ressentez en ce moment.

Ceci va vous aider à sortir de votre tête, mais il est important  également de noter comment vous vous sentez.

Laissez vos émotions prendre toute leur place, laissez-les être. (Il est normal de ressentir de l’anxiété). 

Ensuite voyez si vous pouvez leur donner un peu de compassion, et prendre soin de vous quand vous ressentez de la frustration ou de l’inquiétude.

 

3.Trouvez le calme au milieu de la tempête.

Pouvons-nous trouver le calme  dans un monde en plein chaos ?

Il nous suffit de trouver notre souffle.

Laissez retomber le tourbillon de vos pensées. Remarquez la lumière autour de vous, écoutez les sons. Voyez la beauté de cet instant. Allez au-delà de  vous-même, et trouvez cet espace de calme.

Vous pouvez agir, mais depuis un espace de calme.

 

4.Envoyez de la compassion aux autres.

Maintenant que vous avez pratiqué la compassion pour vous-même, pris soin de vos craintes et vos inquiétudes…Maintenant que vous êtes calme, et centré…vous pouvez ouvrir votre cœur et vous ouvrir aux autres.

Ils ont peur, ils sont anxieux.

Vous pouvez, au-delà de vous-même, vous ouvrir aux autres, à votre voisinage à votre ville, au monde entier, à ceux que vous aimez, et aux autres.

Ressentez leurs craintes. Envoyez-leur votre compassion, du plus profond de votre cœur. Laissez la surgir comme une vague de guérison.

Observez ce que vous ressentez. Observez comment cela peut changer votre façon d’interagir avec les autres.

 

Que ces pratiques vous aident en ces temps troublés, mes amis

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.