Comment arreter le café (2/2)

https://www.stevepavlina.com/blog/2005/05/how-to-give-up-coffee/

Traduction LIbrE de Steve Pavlina:

Découvrez ici un témoignage et 2 méthodes simples pour arrêter le café…

Je ne peux pas ignorer les propriétés énergisantes et stimulantes du café, mais j’en remarque également les effets secondaires. La caféine semble rendre une partie de mon cerveau hyperactive et une autre partie sous-active. Je deviens très bon pour exécuter, mais très mauvais pour prioriser les tâches.

Si je bois beaucoup de café, je passe souvent des heures à faire un tas de tâches peu prioritaires, ou je me mets à développe des habitudes improductives. Je deviens comme un rat dans sa roue ; j’en fais de plus en plus, mais je n’accomplis pas ce qui compte vraiment. J’ai de plus de plus de difficulté à saisir la vue d’ensemble, d’un point de vue holistique.

J’ai aussi l’impression que la caféine inhibe mon intuition, ma créativité. Je ne capte plus certaines données sensorielles subtiles et ma pensée devient trop linéaire.

Parfois pourtant la pensée linéaire n’est pas un problème; si j’ai beaucoup de tâches subalternes à accomplir, et si j’ai une liste claire de choses à faire, une tasse de café va me booster.

Mais si je dois m’asseoir à mon bureau et m’attaquer à un vrai travail de réflexion, comme l’élaboration d’un plan d’action trimestriel, la caféine va perturber mon processus de pensée et réduire de beaucoup ma capacité de concentration. Mon esprit s’emballe avec la caféine ; il m’est difficile de rester concentré.

De plus la caféine perturbe franchement mes habitudes de sommeil. Avec une simple tasse de café le matin (et rien le reste de la journée), je ne dors plus aussi bien. Je me réveille la nuit et j’ai du mal à me lever le matin.

Quand j’arrête la caféine mon sommeil est meilleur, je me réveille plus facilement. Je n’ai plus de somnolences à la mi journée.

Enfin la caféine me donne chaud, y compris la nuit. Je suis même obligé d’allumer la clim pour me sentir bien. Et voilà un autre coût caché!

Je ne veux pas vous obliger à arrêter le café mais je pense qu’il vaut mieux éviter d’être accro, en particulier si vous ressentez une baisse d’intuition, de créativité, d’intelligence holistique comme moi.

Si vous vous sentez dépendant, alors essayez une des méthodes décrites plus haut pour passer à un substitut de café comme la tisane ou le café de céréales.

Voir partie 1/

https://mavieenor.com/comment-arreter-le-cafe/

Vous pourrez alors continuer à profiter d’une bonne boisson chaude sans les inconvénients du café. Je trouve plus simple de remplacer le café par un substitut plutôt que rien du tout, mais ça n’est pas nécessaire pour tout le monde…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.