Groupes et amitiés

Depuis 2017 je fais partie d’un groupe de développement personnel en ligne (CGC).

Grâce à ce groupe, j’ai pu nouer des amitiés, trouver du soutien dans mes projets, rencontrer des personnes étonnantes.

Nous partageons le même état d’esprit, nous sommes sur le même chemin : trouver une voie (personnelle, professionnelle) épanouissante et qui nous corresponde, afin de servir les autres de notre mieux. L’abondance, l’amour, la santé, l’épanouissement relationnel font partie de cette recherche.

Trouver ce genre de relations dans la vie quotidienne à Paris est quasiment impossible, la plupart des gens sont déjà bien occupés par leurs obligations quotidiennes, ils n’ont pas le temps ni l’énergie pour explorer, et pour ce soutien mutuel.

De mon côté , n’étant pas mariée, et sans enfants, je n’ai pas les sujets de discussion habituels, enfants, école, vacances scolaires, carrière en entreprise etc… Et je ne suis pas dans un parcours professionnel classique en entreprise.

Avec CGC j’ai rencontré des personnes avec qui, même si leur parcours n’a rien  à voir avec le mien,  j’ai des centres intérêts communs : introspection, développement personnel, spiritualité, santé etc…
Ce que j’aime avec ces personnes, c’est qu’elles ne renoncent pas à leurs rêves, mais savent garder les pieds sur terre.
Nous avons la volonté de nous soutenir mutuellement et régulièrement. C’est comme un engagement les uns vis-à-vis des autres.

Bref, voilà exactement le type de relations que je recherche : soutien mutuel, centres d’intérêt communs, partage de ressources et explorations communes.

L’inconvénient, c’est que ces rencontres se font essentiellement en ligne, ces personnes vivant dans différents pays du monde. Heureusement des applications comme zoom (ou Skype) permettent de se voir et de se parler en ligne.

Bien sûr dès que l’occasion se présente j’essaie de les rencontrer « en live » (dans la vraie vie), quand je voyage ou quand l’un d’entre eux vient à Paris.

Ce groupe fait partie de mes grandes joies.

En ce moment, le challenge de 365 jours de blogging est assez stressant pour moi: chaque jour trouver l’inspiration, oser écrire et parler de choses personnelles, poster un article est un challenge pour moi.

Et ce d’autant plus que je reprends un job à plein temps très prochainement. J’ai même l’intention de me lever à 6h pour écrire mon article, ce qui va me demander de la volonté.

Il me serait impossible de tenir ce challenge sans le soutien de ce groupe. M’engager vis-à-vis d’eux m’oblige à aller jusqu’au bout de ce défi. Et chaque jour, nous nous encourageons et nous partageons nos articles.

Ce groupe me permet de trouver du soutien, de la camaraderie, m’aide à trouver l’inspiration aussi… 🙂

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.