Un cerveau au top

Traduction LIbrE de Steve Pavlina:

https://www.stevepavlina.com/blog/2016/08/caring-for-your-mind

Ta qualité de vie dépend de la qualité de ton esprit.

Si tu vis dans un brouillard mental, si tu es distrait en permanence par des pensées qui tournent en boucle, cela se reflètera dans tes résultats et dans ta vie.

Si tu es vif, lucide, concentré, cela se reflétera dans tes résultats et dans ta vie.

Si tu aspires à une vie harmonieuse et belle, alors prends soin de ton esprit. Un esprit en bonne santé te permettra de construire cette vie harmonieuse.

 

Travaille tes points faibles

Si tu t’es relâché et que ton esprit présente des signes de faiblesse, alors prends-toi en main et traite chaque point faible l’un après l’autre.

Par exemple si tu bois trop d’alcool, alors bois moins d’alcool, ou mieux, laisse tomber l’alcool. L’alcool est connu comme un neurotoxique qui détruit le cerveau de multiples manières ; notamment il est nuisible à la mémoire. Ton cerveau ne va pas s’améliorer si tu l’empoisonnes.

Évite de manger du poisson car le poisson est l’un des “aliments” les plus toxiques et les plus nocifs sur le plan neurologique que vous puissiez consommer aujourd’hui. Le poisson que tu consommes aujourd’hui n’a rien à voir avec le poisson d’il y a 100 ans – à cause de la pollution des cours d’eau partout dans le monde.

Le poisson absorbe les toxines comme une éponge, en particulier les métaux lourds, qu’il stocke dans ses tissus. Tu risques d’absorber une sacrée dose de substances toxiques à chaque bouchée, mercure, plomb, arsenic…entre autres. Manger du poisson aujourd’hui revient à avaler une éponge qu’on vient de plonger dans une cuve de produits chimiques.

Ces effets vont se cumuler: les toxines vont se stocker, et donc s’accumuler, dans tes tissus, y  compris dans ton cerveau. Si tu consommes du poisson, je te conseille de faire une cure detox de métaux lourds et de laisser tomber le poisson définitivement – à moins que tu ne cherches à tous prix à t’empoisonner le cerveau. Le poisson et les compléments à base d’huile de poisson ne sont absolument pas nécessaires à ta santé. Ces aliments sont tous simplement trop dangereux pour être consommés.

Si tu n’as pas d’activité physique régulière, sache que l’absence d’activité physique est largement aussi toxique que le tabac. L’activité physique a de nombreux bénéfices, en particulier sur le cerveau. Les bénéfices d’une pratique cardio régulière ont été largement étudiés, notamment son action régulatrice sur le système hormonal et sur les neurotransmetteurs, et ses effets sur l’humeur, le sommeil, la concentration, la mémoire….entre autres.

[…]

Plus généralement sois attentif aux substances et aux activités qui nuisent à tes performances mentales,  et efforce-toi de les éliminer de ta vie.

Il est beaucoup plus important d’éliminer les mauvaises habitudes que d’en adopter de bonnes.

Quel intérêt d’adopter quelques bonnes habitudes si pendant ce temps tu empoisonnes ton cerveau avec une fraiche ration de toxines ?

Comment nourrir son cerveau

Ton cerveau se nourrit de données sensorielles. Si ces données sont de mauvaise qualité – par exemple si tu es un gros consommateur de télévision, de réseaux sociaux ou d’internet, ton cerveau va en pâtir. Les gros consommateurs de réseaux sociaux ont des capacités de concentration limitées, et leurs performances intellectuelles sont diminuées. Il n’y a pas nécessairement de lien de cause à effet cependant – il se peut que ce soit les réseaux sociaux qui attirent ce genre de consommateurs et non l’inverse. En tous cas ça ne présage rien de bon pour les consommateurs de réseaux sociaux…

Au lieu de nourrir ton cerveau de chaos,  concentre-toi sur des données de haute qualité. Lis des livres très bien notés sur des sujets qui te passionnent ; prends des notes et applique ce que tu as lu, de manière à tester les idées par toi-même.

Fais-toi recommander des livres par les personnes les plus brillantes que tu connaisses.

Si tu absorbes beaucoup d’informations mais que ces informations ne t’aident pas à grandir et à t’améliorer, alors oublie-les. Voilà une différence clé entre les gens qui pratiquent une saine gestion mentale, et les autres.

Les cerveaux à la dérive absorbent n’importe quoi. Les cerveaux agiles réfléchissent et sélectionnent leurs sources d’information avec soin.

Apprentissage en immersion

L’Internet peut nous procurer des expériences d’apprentissage multiples mais superficielles. C’est tellement facile de passer d’un sujet à l’autre, quand on a l’impression d’acquérir quelques notions intéressantes. Mais si ta recherche reste erratique et superficielle alors ton esprit ne va pas assimiler l’information et ne sera pas capable de l’appliquer. Nos cerveaux ne sont pas faits pour passer sans arrêt d’un sujet à l’autre ; ils fonctionnent mieux en immersion, lorsqu’ils peuvent approfondir. Ce type d’apprentissage peut avoir un fort effet transformationnel.

En 12 ans de blogging j’ai été témoin des plus grandes transformations ; j’ai vu comment certains de mes lecteurs – ceux qui assimilent mon travail –  ont été changés en profondeur. Certains d’entre eux utilisent mon site de manière délibérée et proactive : par exemple ils vont partir des archives et passer des heures à lire sur un sujet donné ; c’est comme s’ils lisaient un livre compilé à partir d’un millier d’articles, ou plus…certains ont pris l’habitude de lire plusieurs articles par jour jusqu’à ce qu’ils les aient tous lus, en progressant dans l’ordre, des plus anciens aux plus récents. Ça revient à lire 25 à 30 livres sur le développement personnel, et c’est une véritable immersion qui couvre de nombreux sujets.

La meilleure façon pour apprendre en immersion est à mon avis le test ou la période d’essai de 30 jours ; tu testes de manière approfondie une nouvelle expérience sur une courte période de 30 jours, ce qui te donne une perspective intérieure précieuse avant que tu ne t’engages dans des changements de vie.

Tu peux ainsi tester de nouvelles habitudes, de nouvelles possibilités, et voir comment tu te sens, au lieu de lancer aveuglément.

Ces périodes d’essai de 30 jours peuvent donner à ton cerveau le gout de nouvelles expériences. Et elles te permettent de prendre des décisions bien informées avant de poursuivre sur le long terme.

Changer de cercle social

Nos standards mentaux sont profondément influencés par nos proches et par notre premier cercle de relations.

Si ton premier cercle se contente de standards intellectuels et mentaux peu élevés cela va te tirer vers le bas. Si tu veux stimuler ton développement intellectuel et mental, peut-être est-il temps de laisser aller ces tire-au-flanc qui sont encore dans ta vie.

Entoure-toi d’amis brillants et avides d’apprendre et de s’améliorer. Nous aimons être respectés par des personnes que nous respectons. Il est impossible de rester parmi ces étudiants de la vie enthousiastes sans le devenir soi-même.

Va vers les personnes qui t’inspirent, qui te stimulent, qui te challengent, et qui vont t’empêchent de te complaire dans un no man’s land intellectuel et mental.

L’adhésion à un club est une manière intéressante de renouveler son cercle social et de rencontrer des personnes intelligentes ; ainsi  tu réduiras graduellement le temps que tu passes avec les relations moins inspirantes.

[…]

Si tu veux inviter des connexions de qualité, pense aussi à réduire les relations peu stimulantes car elles t’influencent à un niveau que tu n’imagines même pas – elles te tirent probablement vers le bas. Il est difficile de changer durablement sa vie sans changer de cercle social. Plus ton nouveau cercle social va avoir des standards élevés, plus cela va te mener et te motiver à une transformation profonde.

Faire des revues mensuelles ou trimestrielles régulières

Je te recommande d’écrire dans un journal et de faire la revue mensuelle et trimestrielle de ta “gestion intellectuelle et mentale”.

Pose-toi les questions suivantes :

Comment ai-je empoisonné mon cerveau récemment ? Qu’est-ce que j’ai besoin de changer ?

Ai-je nourri mon cerveau avec des apports de qualité ? Quel a été le meilleur apport ? Est-ce que je peux encore m’améliorer ?

Ai-je pratiqué des apprentissages en immersion ? Lesquels ? Qu’ai-je appris ? Quels sont ceux que je prévois pour le mois prochain ?

Qui sont les personnes les plus intelligentes et les plus inspirantes dans ma vie ? Comment puis-je passer encore plus de temps avec elles ?

Quelles sont les personnes qui me tirent vers le bas  ou qui tirent vers le bas mes standards de vie et mes standards mentaux ? Comment puis-je réduire leur influence ?

Prends soin de ton esprit comme d’une ressource précieuse. Protège-le des influences négatives. Nourris-le avec soin, avec des données de qualités et des aliments sains. Fais le grandir grâce à l’influence de personnes de qualité.

Plus tu vas manager consciemment ton esprit et ton cerveau, plus ta vie va être belle. 

Ta qualité de vie dépend de la qualité de ton esprit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.